Plus de 1 400 Israéliens ont été assassinés

Act Now!

Omer Wenkert

Omer Wenkert s’est rendu au festival de musique Tribe of Nova, près du kibboutz Reim, pour une nuit de musique…

Omer Wenkert

Omer Wenkert s’est rendu au festival de musique Tribe of Nova, près du kibboutz Reim, pour une nuit de musique et de danse sous les étoiles avec son ami d’enfance Kim Damti.

La joie de la nuit a été interrompue au petit matin lorsque les festivaliers ont aperçu des fusées dans le ciel.

Le samedi matin, ce gérant de restaurant de 22 ans, originaire de Gedera, a parlé à sa famille, lui expliquant qu’il y avait tellement de fusées que lui et d’autres festivaliers s’étaient couchés sur le sol pour se protéger. Au bout d’un moment, il les a informés qu’il avait trouvé un abri et que tout allait bien.

Sauf que ce n’était pas le cas.

Il a rapidement envoyé un message à sa mère pour l’informer qu’il y avait des coups de feu. Quelques minutes plus tard, il a envoyé un dernier message déchirant qui disait simplement : « Maman, je suis terrifié ».

Plus tard, au cours de cette terrible journée, des images ont été diffusées montrant Omer battu et agressé par des hommes armés du Hamas, puis transporté dans une camionnette blanche jusqu’à Gaza.

La vidéo a été largement diffusée sur la chaîne Telegram de l’organisation et montre Omer ligoté, battu et allongé à l’arrière de la camionnette, le regard fixé sur la caméra. Kim, l’amie d’Omer, fait partie des plus de 260 fêtards assassinés de sang-froid.

Pour ajouter à la douleur de la famille, Omer souffre de colite (inflammation de la paroi interne du côlon) et a désespérément besoin de médicaments pour contrôler son état. Le Hamas a rejeté un appel de la Croix-Rouge lui demandant de lui remettre ses médicaments.



Danielle Max